Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

UN COLONEL QUI VAUT PLUS QU'UN GÉNÉRAL

Posté par: Assane Bocar Niane| Jeudi 29 septembre, 2016 12:09  | Consulté 596 fois  |  2 Réactions  |   

SANS SES DEUX LIVRES LE SÉNÉGAL NE LE CONNAÎTRAIT JAMAIS. ABDOUL AZIZ NDAO : UN COLONEL QUI VAUT PLUS QU'UN GÉNÉRAL. VOILA LA RÉPONSE QU'IL A SERVIR AU POLITICIENS EN GÉNÉRAL ET A IBRAHIMA SÈNE EN PARTICULIER :

"Monsieur Sène, j’avais répondu à un de vos posts où vous m’avez cité et condamné (…)

Condamnez moi si vous voulez, mais demandez à vos amis de parti que je ne veux nullement citer ici comment ils m’ont connu et écouté sur mon cas. Comme dit dans mes livres, j’ai fait beaucoup pour ce pays avec ma tête et mon sang.

J’ai commandé des hommes et des femmes qui me respectent et m’honorent. Eux peuvent me juger et juger mes actes parce qu’ils me savent autoritaire mais juste, exigeant mais honnête, rigoureux mais paternel.

Ces six valeurs qui fondent l’autorité expliquent une carrière exceptionnelle et tous les honneurs qui ont jalonné une riche et exemplaire présence dans les Forces Armées Sénégalaises (42 ans).

J’ai écrit conscient et fidèle à des convictions des valeurs et un souci constant de servir l’état et la République.

Moi j’ai servi Senghor, Diouf, Wade et Macky et chacun m’a décoré pour services rendus à la Nation sans jamais mettre en péril les trois mots qui fondent mon engagement : Honneur, Gloire et Fierté. Ces mots n'ont aucun sens pour vous. Vous vous êtes allié aux socialistes et aux libéraux tout en restant un marxiste léniniste. Je ne vois nulle part la conviction ou l’éthique, mais un besoin inébranlable de profiter du système.

Beaucoup de personnes et des responsables m’ont invité dans votre domaine et la politique. Je ne me sens pas dans ce champ parce que je ne sais pas mentir ou me renier. Je suis un homme d’honneur ça ne veut pas dire que j’ai raison.

Je peux avoir commis des erreurs d’appréciation, des erreurs de jugement, des erreurs même d’objectifs, mais je n’avais d'autre but et de volonté que de servir et faire face à des dirigeants qui détruisent l’idéal d’hommes comme moi. C'est grave et très grave que des militaires cessent de croire à un idéal.

Les armées doivent rester un sanctuaire d’honneur et de sacrifice. Des hommes donnent leur vie pour cette raison. On est loin de la politique et des manipulations sociales.

Je dis à mon soldat d’avancer, il avance convaincu et déterminé parce qu'il ne doute pas de moi. Une balle le tue et je dis à un autre d’avancer et il n’hésite pas.

Tel n’est point le souci de personnes comme vous qui se renient journellement pour exister et profiter. Je ne suis pas un politicien. C’est le plus facile pour des intellectuels sans valeur qui par la parole et la plume sucent le sang de ce peuple depuis 60 ans en traversant selon leurs intérêts propres tous les régimes de ce pays.

C'est ça la différence entre vous (politiciens) et moi."

Colonel Abdoul Aziz Ndaw

 L'auteur  Assane Bocar Niane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Oh! que la plume est traçante  En Octobre, 2016 (22:28 PM) 0 FansN°:1
quelle plume!
Ndongoly En Octobre, 2016 (22:50 PM) 0 FansN°:2
Merci mon colonel. Bien répondu à toute cette bande de cretins de politiciens.
Le peuple est avec des gens d honneur comme vous
Merci

Ajouter un commentaire

 
 
Assane Bocar Niane
Blog crée le 25/04/2016 Visité 134915 fois 52 Articles 2124 Commentaires 11 Abonnés

Posts recents
Un Président sentimental est un mauvais homme d\'Etat
UN SENTIMENTAL EST UN MAUVAIS HOMME D\'ETAT
MONSIEUR LE PRÉSIDENT, « QUE CELUI DE VOUS QUI N\'A JAMAIS PÊCHÉ LUI JETTE LA PREMÈIRE PIERRE. »
ON VIENT DE DIMINUER 44 ANS DE LA DURÉE TOTALE DE MA VIE
LETTRE OUVERTE AU CAMARADE PATRIOTE, PRÉSIDENT OUSMANE SONKO
Commentaires recents
Les plus populaires
LETTRE OUVERTE A L’ATTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL
NE LAISSONS JAMAIS LES MEDIOCRES ECRIRE NOTRE HISTOIRE
LA RÉQUISITION : INFORMATIONS LÉGALES ET RÉGLEMENTAIRES
TERRORISME ET SALAFISME : UN DANGER REEL OU UNE TERREUR CHIMERIQUE
PATIENCE FRÈRES ! LE MUSULMAN A TOUJOURS ÉTÉ VISÉ PAR LES ENNEMIS DE L’ISLAM