Les pêcheurs Sénégalais appelés à respecter la souveraineté Mauritanienne sur ses ressources

  • Source: : APS | Le 04 décembre, 2017 à 12:12:14 | Lu 2815 fois | 1 Commentaires
content_image

Pêcheurs Senegalais

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, a recommandé dimanche aux pêcheurs sénégalais de respecter la souveraineté de la République islamique de Mauritanie sur ses ressources halieutiques. Du point de vue des lois mauritaniennes, les activités des pêcheurs sénégalais "dans les eaux de la Mauritanie constituent une pêche illicite, non réglementée et non déclarée", a-t-il soutenu à l’Assemblée nationale, à l’occasion de la plénière chargée de voter le budget de son département pour l’exercice 2018.

En attendant l’entrée en vigueur d’un protocole dont les deux pays ont entamé le processus de validation depuis 2001, les pêcheurs Sénégalais sont invités à s’orienter vers les pays avec lesquels le gouvernement du Sénégal est lié par des accords similaires, selon M. Guèye. Outre ce point concernant les difficultés rencontrées par les pêcheurs sénégalais désireux d’opérer dans les eaux mauritaniennes, desquelles ils sont régulièrement expulsés, les députés ont invité le ministre de la Pêche à faire de la lutte contre la surexploitation des ressources halieutiques une priorité en encourageant des repos biologiques.

"La contrepartie financière’’ des licences de pêche octroyées par le Sénégal aux armateurs principalement étrangers "n’en vaut pas la peine. Il faut avoir le courage de protéger ses ressources", a par exemple insisté le député Abdoulaye Makhtar Diop, guide moral des lébou, un peuple de pêcheurs localisé principalement dans les zones côtières de l’ouest du Sénégal. Oumar Guèye, répondant à certaines inquiétudes, a par ailleurs assuré aux députés que l’exploitation des hydrocarbures "n’aura pas d’effets néfastes sur les ressources halieutiques et la pêche durable."

Il a rappelé que le ministère de la Pêche et de l’Economie maritime, en tant que membre du comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (COS Petro-Gaz), est "informé à temps" des activités de ce secteur. Le budget du ministère de la Pêche et de l’Economie maritime, arrêté à 41 milliards 651 millions 818.580 francs CFA, a été adopté par l’Assemblée nationale. Il est en hausse de 14 milliards 618 millions 834.658 francs CFA par rapport à celui de l’année dernière, qui est de 27 milliards 033 millions 535.000 francs CFA. SMD/BK


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Beybaanah il y a 2 semaines (13:12 PM) 0 FansN°: 1
VOUS LES AUTORITES DU PAYS RAGAL LEEN YALA SI KHÈWEULY SOUN BOROM YI SI GUEDJ GUI GNÈPAKO BOKK SOUNOU GUEDJ GUI LEPA SI NÈKK TAY DJI KÈNN GUISSATOUL DIARAÑ MBA THIOFF MBA SEUDEU MBA NGOT TÈ SOUN GUEDJ AMNA 250 000 VARIÈTÈS D ESPECES .NOS PECHEURS SONT OBLIGES DE FRODER DANS LES EAUX GUINEENNES OU MAURITANIESLENNES POUR AVOIR UN BON POISSON ET CECI AU PRIX DE LEUR VIE . .RAGAL LEEN YALA TÈ BAYI GUEDJI AK WA RÈW MI ÑIU KHEWLOU SI
Beybaanah il y a 2 semaines (13:12 PM) 0 FansN°: 2
VOUS LES AUTORITES DU PAYS RAGAL LEEN YALA SI KHÈWEULY SOUN BOROM YI SI GUEDJ GUI GNÈPAKO BOKK SOUNOU GUEDJ GUI LEPA SI NÈKK TAY DJI KÈNN GUISSATOUL DIARAÑ MBA THIOFF MBA SEUDEU MBA NGOT TÈ SOUN GUEDJ AMNA 250 000 VARIÈTÈS D ESPECES .NOS PECHEURS SONT OBLIGES DE FRODER DANS LES EAUX GUINEENNES OU MAURITANIESLENNES POUR AVOIR UN BON POISSON ET CECI AU PRIX DE LEUR VIE . .RAGAL LEEN YALA TÈ BAYI GUEDJI AK WA RÈW MI ÑIU KHEWLOU SI
Beybaanah il y a 2 semaines (13:12 PM) 0 FansN°: 3
VOUS LES AUTORITES DU PAYS RAGAL LEEN YALA SI KHÈWEULY SOUN BOROM YI SI GUEDJ GUI GNÈPAKO BOKK SOUNOU GUEDJ GUI LEPA SI NÈKK TAY DJI KÈNN GUISSATOUL DIARAÑ MBA THIOFF MBA SEUDEU MBA NGOT TÈ SOUN GUEDJ AMNA 250 000 VARIÈTÈS D ESPECES .NOS PECHEURS SONT OBLIGES DE FRODER DANS LES EAUX GUINEENNES OU MAURITANIESLENNES POUR AVOIR UN BON POISSON ET CECI AU PRIX DE LEUR VIE . .RAGAL LEEN YALA TÈ BAYI GUEDJI AK WA RÈW MI ÑIU KHEWLOU SI
Beybaanah il y a 2 semaines (13:12 PM) 0 FansN°: 4
VOUS LES AUTORITES DU PAYS RAGAL LEEN YALA SI KHÈWEULY SOUN BOROM YI SI GUEDJ GUI GNÈPAKO BOKK SOUNOU GUEDJ GUI LEPA SI NÈKK TAY DJI KÈNN GUISSATOUL DIARAÑ MBA THIOFF MBA SEUDEU MBA NGOT TÈ SOUN GUEDJ AMNA 250 000 VARIÈTÈS D ESPECES .NOS PECHEURS SONT OBLIGES DE FRODER DANS LES EAUX GUINEENNES OU MAURITANIESLENNES POUR AVOIR UN BON POISSON ET CECI AU PRIX DE LEUR VIE . .RAGAL LEEN YALA TÈ BAYI GUEDJI AK WA RÈW MI ÑIU KHEWLOU SI
Man Lébou Bi il y a 2 semaines (15:26 PM) 0 FansN°: 5
C'est du n'importe quoi, vous vous foutez éperdument du devenir des guets ndariens. Vous êtes incapable de négocier des licences de pêches pour ces braves gorgorlou. Vous préférez vivre dans l’opulence et laisser les citoyens dans leurs fins. Vous êtes affligeant.

Comment un Président soucieux, peut il dire aux pêcheurs de rester chez eux, alors que pendant ce temps il demande aux autres de venir chez nous. C'est gravissime.

Vivement que 2019 cette racaille dégage

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com