Comment reconnaître un homme amoureux

  • Source: : Webnews | Le 28 février, 2017 à 18:02:16 | Lu 4713 fois | 0 Commentaires
content_image

Comment reconnaître un homme amoureux

Comment savoir si je lui plais ?

Ce jour-là, il m’appelle de la gare pour que je regarde la référence de son billet dans ses mails. Il aurait pu demander à son pote Albert. Mais c’est à moi qu’il donne le mot de passe de son jardin secret. Je jubile : il n’a rien à me cacher. En l’entendant me révéler le fameux sésame, j’éclate de rire : « Jaimelepoulet ». Ça me touche encore plus que s’il avait choisi « CaroleMonAmour ». Carole, 28 ans 

Plusieurs jours déjà que j’arrive plus à fermer mon jean.

Le régime mojitos-tapas de l’été a été fatal et je ne me sens pas au top. Le soir, je sors de la douche emmaillotée jusqu’au cou dans ma serviette, et je me glisse dans les draps quand il a le dos tourné. Un soir, il arrive vers moi et m’arrache la serviette : « Arrête, tu es belle comme tu es. » J’ouvre la bouche pour le contredire mais quand je vois le débordement de tendresse émerveillée dans ses yeux, je me laisse convaincre. Ça, c'est le compliment qui a changé ma vie. Sophie, 29 ans

C’est lui qui note un grain de beauté qui grossit.

Et m’incite à consulter un dermato. Rendez-vous dans un mois. On n’en parle plus. Mais le jour de la consultation, il me lance : « Je viens avec toi. » Quand je sors, je lui annonce que c’est juste de la pigmentation, et mon dur à cuire dit : « Ouf ! » Il se faisait tant de souci depuis un mois. Iva, 28 ans

Bon, ce n’était peut-être pas une bonne idée de regarder « Amour » de Haneke ce dimanche soir, après seulement trois mois ensemble.

Pendant le générique, on reste sans parler, scotchés. Je finis par lui dire : « Ça donne pas envie de vieillir... Tu veux un Kim-cône ? » Mais quand je le regarde, il a les yeux humides. Et soudain, il me serre la main : « Si on vieillit en s’aimant comme ça, ça me va. » Maureen, 29 ans

Le matin, quand je quitte son appart après lui, je dois claquer la porte.

Et c’est foutu pour la journée si j’oublie mon portable. Quand il sort et que je dois passer, il cache la clé dans un pot en terre. Mais ce jour-là, au bout de la clé, il y a un porte-clés avec une clochette. « Pour que tu les trouves plus facilement. » Ça veut dire qu’on n’a plus besoin de se donner rendez-vous, et que je peux débarquer quand je veux. Même après une soirée entre copines, pour me glisser entre ses draps. Julie, 24 ans

Au mariage civil de ma meilleure amie qu’il connaît mal parce qu’elle habite Tahiti, il se retrouve seul.

Moi, je suis témoin, je n’ai pas trop le temps d’être avec lui. Mais il m’assure qu’avec son appareil photo il a de quoi s’occuper. Le lendemain, les clichés du mariage sont sur Facebook. Moi, encore moi, et c’est assez rare pour que je le note, je me trouve jolie. Sur la plupart des photos, je regarde ailleurs. Ça veut dire qu’il a consacré tout son temps à m’observer. Et a réussi à saisir les expressions qui me vont bien. Léa, 31 ans

Oui, je suis pulpeuse comme l’héroïne de « Lost in Translation », mais la comparaison s’arrête là.

Quand on est aveuglé à ce point, c’est bien qu’on est amoureux, non ? Diane, 27 ans

 Comment savoir s'il est amoureux de moi ?

Quand il trouve enfin un scooter d’occasion sur internet, il est comme un gosse en me le montrant.

Il y a une double selle et deux repose-pieds. Évidemment, tout de suite, je pense qu’il pourra comme ça ramener Xavier, son coloc, avec qui on sort souvent... Mais pas du tout... « Tiens, ça c’est pour toi. » Il me tend un casque. Noir, avec des étoiles. La place derrière, elle est pour moi, en priorité. Pauline, 27 ans 

C’est le jour où je dois recevoir ses parents à dîner.

Je décide de sortir le grand jeu. Mais j’ai un doute sur la spécialité de mon chéri : le lapin au cidre. Ni une ni deux, je l’appelle. À la deuxième sonnerie, je me souviens que c’est cet après-midi qu’il a la présentation de son projet... dans précisément vingt-cinq minutes. « Euh, je suis désolée... je te dérange mais j’ai une urgence en cuisine... » Il éclate de rire : « Règle numéro un, tu ne me déranges jamais. » Non seulement il me donne le petit tuyau dont j’ai besoin mais en plus, il m’embrasse chaudement. Gwen, 31 ans 

Agacé, il m’attend devant le café.

Quand enfin il me voit, son visage change : il sourit et ses yeux brillent...Rendez-vous devant le café. Il sait que je suis toujours en retard, et prend machinalement son smartphone pour passer le temps, l’air agacé et impatient, le visage renfrogné. Mais quand il lève un oeil et qu’il me voit arriver, son expression change du tout au tout. Il sourit et ses yeux brillent. On voit bien qu’à ce moment-là, rien ne pourrait lui faire plus plaisir que de me voir. Alexandra, 30 ans 

Juste avant de partir du bureau, message de mon mec : « Je t’attends devant la sortie. »Bizarre.

C’est la première fois qu’il fait ça. Peut-être qu’il m’emmène dîner quelque part ? Je file me remaquiller en vitesse au cas où. Quand j’arrive dehors, il tombe des trombes d’eau. J’aperçois la voiture et m’engouffre dedans : « Tu as oublié ton parapluie à la maison, je ne voulais pas que tu attrapes un rhume. » Encore plus romantique qu’un dîner à deux surprise, finalement. Camille, 29 ans 

On vit une relation à distance depuis presque six mois.

Pas facile, à 500 kilomètres. Mais même s’il a une vie sociale archi remplie et qu’il sort presque tous les soirs, j’ai droit à un petit message me racontant ce qu’il a fait et avec qui dès qu’il rentre. Ça me rassure et ça me fait du bien. Et je me réveille toujours avec le sourire et impatiente de découvrir son petit mot d’amour. Anna, 25 ans 

Les trois premières nuits qu’on passe ensemble, on discute, on flirte, on se câline, tout en douceur.

On apprend à se connaître. C’est seulement le quatrième jour que l’on saute le pas. Et là, révélation ! Je découvre un homme à 100 % avec moi. Plus ça va, meilleur c’est. À chaque fois que l’on fait l’amour, chaque seconde est un partage. Il est là et bien là. Ses yeux plantés dans les miens. Il ne lâche jamais l’affaire tant que je n’ai pas eu d’orgasme car, il me l’affirme, « c’est au minimum 50 % de mon plaisir ». À croire que l’expression « faire l’amour » a été inventée pour lui. Élise, 30 ans 

Il me dit toujours qu’il n’a pas de photos de lui ado.

Dommage parce que moi, j’ai envie de voir la bouille qu’il avait. Et puis un jour, il finit par m’avouer qu’il a eu une période dont il a franchement honte. De mon côté, je cherche mes photos d’ado les plus ingrates : l’appareil dentaire Dracula, le blond peroxydé raté, l’époque punkette. C’est alors qu’il sort sa photo de classe de troisième : le petit obèse au fond, c’est lui. Il a des yeux tristes et ça me fend le cœur. Mais chut, je suis la seule à savoir. Il n’y a qu’à moi qu’il s’est confié. Perrine, 25 ans 

Ce soir-là, quand il revient du boulot, il m’annonce qu’il a déjeuné avec sa mère.

Il m’explique d’un air dépité qu’une fois de plus, « la reine mère » a fait un scandale. Ce coup-ci, c’est parce qu’elle trouvait la serveuse incompétente. « Alors que franchement, à part être jeune, débordée et maladroite, la pauvre n’avait rien contre ma mère. » Je suis un peu gênée. Je ne sais pas quoi répondre. D’autant que ladite « reine mère » me terrifie un peu. Et là, il me confie : « Tu vois, certains épousent leur mère, ben moi c’est l’inverse. J’aime ma mère, mais j’aimerais tellement qu’elle soit aussi facile, gaie et amusante que toi. » Clémence, 28 ans 

J’ai le sommeil léger... Il m’arrive de me réveiller en pleine nuit sans raison.

Et parfois, je surprends Matthieu en train de me regarder, accoudé à mes côtés. Son regard à cet instant, ce sourire doux sur ses lèvres, et ce qui suit généralement, quand je ne me rendors pas, vaut toutes les déclarations d'amour enflammées... Lola, 28 ans

Mon grand frère nous annonce qu’il va se marier.

Évidemment, je suis surexcitée, d’autant que sa fiancée nous a choisies, mes cousines et moi, comme demoiselles d’honneur. Je raconte à Chéri qu’on aura toutes la même robe, avec froufrous et paillettes, comme dans une comédie romantique. Tout à coup, il s’inquiète : « Et pour celui qui accompagne la demoiselle d’honneur, y a aussi un dresscode ? » Pour lui, la question ne se pose même pas : dans dix-huit mois, on sera toujours ensemble. Lisa, 26 ans

Alors que je veux travailler sur l’ordi de la maison, je découvre qu’il a laissé ses photos en mémoire.


Auteur: Cosmopolitan - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com