Pour sortir du franc CFA, optons pour un Fonds monétaire africain

  • Source: : Jeune Afrique | Le 27 février, 2018 à 16:02:16 | Lu 3928 fois | 57 Commentaires
content_image

Pour sortir du franc CFA, optons pour un Fonds monétaire africain

Pour sortir du franc CFA, le fondateur de CGF Bourse et de CGF Gestion Gabriel Fal propose la création d'un Fonds monétaire africain, dont le rôle serait de garantir les parités des différentes monnaies membres, de mutualiser les réserves de change et de contrôler strictement l'inflation.

Il me semble évident que les pourfendeurs et les défenseurs du franc CFA ne s'entendront jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que les premiers sont persuadés que la légitimité de leur démarche, vue comme une quête de souveraineté, ne peut qu'être victorieuse et constructive. Les pro-CFA, eux, se fondent sur les statistiques mondiales et les expériences diverses et variées vécues sur l'ensemble des continents pour dire que, dans les réformes monétaires, il y a eu plus d'échecs que de réussites et qu'il serait plus prudent d'en rester au statu quo en ce qui concerne les monnaies en franc CFA de la Cemac et de l'Umoa.

Deux monnaies de réserve : le dollar et l'euro
Il existe une dizaine de monnaies de par le monde qui sont utilisées dans leur pays d'émission mais aussi dans d'autres pays. Le rand sud-africain sert aussi au Swaziland ou en Namibie, la roupie indienne sert au Népal et au Bhoutan. Mais en réalité, même si l'on reconnaît l'influence de grandes monnaies comme le yen, la livre sterling ou le franc suisse, seules deux d'entre elles sont incontestablement considérées comme monnaies de réserve : le dollar et l'euro. L'un étant plus répandu que l'autre, on parle plus souvent de dollarisation que d'euroïsation d'une économie.

Personnellement, j'ai compté une douzaine de pays dont le dollar américain est la monnaie officielle, parmi lesquels l'Équateur ou le Panama. D'autres pays comme Hong Kong, Djibouti, Bahreïn ou les Émirats arabes unis utilisent une monnaie qui entretient une parité fixe avec le dollar. Le problème ici, c'est que les États-Unis ne sont pas concernés par la gestion monétaire de ces pays, même si c'est leur devise qui est en jeu.

Bénéficier de l'énorme avantage d'une garantie à première demande du Trésor français

Le seul cas où la monnaie du pays tiers est garantie en parité est la zone franc. Or je peux vous affirmer que la plupart des pays qui ont arrimé leur monnaie à une monnaie de référence rêvent de bénéficier du soutien du pays émetteur. Il est vrai que notre système monétaire est issu de l'ère coloniale, comme beaucoup d'infrastructures matérielles ou immatérielles de nos pays, telles que le cadastre, le système d'assainissement, le système scolaire, etc. La liste ne tiendrait pas dans cette tribune.

Alors la question est de savoir si, du fait que le système est d'origine coloniale, on doit "jeter le bébé avec l'eau du bain". Mon opinion personnelle est que, dans le cadre de la mondialisation, bénéficier de l'énorme avantage d'une garantie à première demande du Trésor français ou de celle d'un ou plusieurs pays notés AAA n'a pas de prix. Or il n'y a pas de raison intelligente de laisser tomber cet avantage aussi considérable sans une compensation équivalente (c'est une règle de base de la diplomatie mondiale).

Fonds monétaire africain
Ce qui est gênant, dans le système de la zone franc, c'est qu'un seul pays, qui plus est l'ancien colonisateur, soit à la manœuvre ! Comme il n'est pas question d'abandonner une si précieuse garantie – qui a protégé pendant soixante-dix ans nos populations des affres de l'inflation, voire de l'hyperinflation –, il est indispensable de mettre en place un système de remplacement, plus moderne et au moins aussi efficace que le système de la zone franc.

Le rôle du Fonds monétaire africain serait de garantir les parités des différentes monnaies membres

Le FMI est mal nommé car il est en réalité un fonds d'appui budgétaire. Pourquoi ne pas créer un véritable Fonds monétaire africain (FMA) avec un cahier des charges sévère, un peu sur le modèle de la BAD, avec des membres régionaux, apportant tout ou partie de leurs réserves de change ; mais aussi des membres non régionaux, nationaux ou multilatéraux qui apporteraient du capital, de la régulation et de la rigueur ?

Le rôle de cette institution serait de garantir les parités des différentes monnaies membres, de mutualiser les réserves de change et de contrôler strictement l'inflation. Mais aussi de "dégarantir" la monnaie et de suspendre les États qui ne respecteraient pas les règles.

Le plus important consiste à protéger les populations de l'inflation

Avec la crise grecque, nous avons vu que la solidarité financière européenne n'était pas automatique. Pourquoi la nôtre le serait-elle ? Nous devrons faire la même chose avec les États récalcitrants qui fragilisent le système. Il y va de notre crédibilité et de l'avenir de nos enfants.

Comme vous l'avez compris, le plus important consiste à protéger les populations de l'inflation, que les pays de la zone franc ne connaissent pas et ne veulent pas connaître.


Auteur: Par Gabriel Fal - Jeune Afrique






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (21)


Macaron En Février, 2018 (17:01 PM) 0 FansN°: 1
faites le et les faux billets vont circuler

laissez le cfa la ou il est
Anonyme En Février, 2018 (14:02 PM) 0 FansN°: 1
nous preferons la liberte dans la pauvrete que l'esclavage dans l'opulence c'est sekou toure qui l'avais dit dire que sortir du cfa nous causera des problems c'est se sous estimer et considerer ses semblable comm3 des imbeciles tot ou tard nous laisserons cette monnaie qui ne nous appartient pas cette monnaie de singe
Anonyme En Février, 2018 (17:08 PM) 0 FansN°: 2
Dilatoire rekk...peur de tout!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Fuck!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!CFA! :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Reply_author En Février, 2018 (09:46 AM) 0 FansN°: 1
comment faire une monnaie crédible et valable en mettant ensemble des écoomies déficitaires? 0 + 0 = 0
Anonyme En Février, 2018 (17:13 PM) 0 FansN°: 3
ces gens la ont des doutes sur l'apres CFA.en tout cas,si on doit quitter cette monnaie,ca doit etre pour une autre raison que c'est la monnaie de la France.excusez moi,je n'ai jamais fait l'ecole
Anonyme En Février, 2018 (17:17 PM) 0 FansN°: 4
""""Comme vous l'avez compris, le plus important consiste à protéger les populations de l'inflation, que les pays de la zone franc ne connaissent pas et ne veulent pas connaître."""



@N°1 Au moins quelqu'un qui saisit les dangers d'une sortie de la zone FCFA. Nos Etats sont faibles sur le plan économiques et ne dépendent essentiellement que sur l'exploitation des ressources naturelles. Faiblesse due à la non maitrise et diffusion des outils scientifiques et technologiques. L'Afrique toute entière produit moins de 2% de la production scientifique mondiale; Nous ne faisons que consommer, AMOUNIOU LHAMKHAM ET NANGOUNIOU, GUEUMOUNIOU OUTI KHAMKHAM. Tout à la différence du coréen, ou du japonais, ou de l'indien etc.NON SEULEMENT IL Y AURA INFLATION (augmentation vive des prix des biens et services) mais UNE INFLATION INCONTROLEE ET ALEATOIRE. D'où un appauvrissement des masses laborieuses et avec le terrorisme islamique qui est à nos portes, il est facile que cette situation sera à l'explosion des foyers de terroristes islamiques. Sans compter la circulation de fausses coupures et la destruction de nos ressources naturelles. Car la dette extérieure a été contractée en euros ou en dollars et il va falloir bien la payer SOIT EN EURO OU DOLLARS OU CEDER UNE PARTIE DE NOS RESSOURCES A DES PRIX INACCEPTABLES;



VOILA LA SITUATION DANS LAQUELLE DES VOYOUS COMME KEMI SEBA ET SES ACOLYTES NULLISSIMES DE L UGB (elvyne sarr) VEULENT NOUS MENER !!!!!! DESTABILISER NOS PAYS DE LA ZONE SAHELIENNE.



Recherchez et maitrisez les vraies sciences et technologies modernes. C'est la seule voie de salut pour l homo sapiens; Tout le reste est obscurantisme activiste et charlatanisme des cultes vaudous 'new age'. Kémi Séba le pratiquant du culte vaudou, et symbole de l'antéchrist est un ennemi de l'Afrique ! Les apparences sont trompeuses ! Méfiez vous de cet apatride espiègle, c'est l'enfant de baphomet ! DOMARAAM TIGUI LA
Reply_author En Février, 2018 (17:27 PM) 0 FansN°: 1
et toi tu as fait quoi? j'espère que yaa ngui oute hamham, sinon tout ce que tu racontes n'a strictement pas de sens.
Reply_author En Février, 2018 (18:13 PM) 0 FansN°: 2
Anonyme En Février, 2018 (17:37 PM) 0 FansN°: 5
ses detracteurs du cfa doivent venir nous construire des fabriques d'autos et d'avions pour qu'on soit competitif et ne plus dependre de personne
Reply_author En Février, 2018 (18:10 PM) 0 FansN°: 1
personne ne le ferait â notre place en tout cas.
et après 60 ans de compagnonage avec la france et son fcfa, nous n'avons pas ces usines dont tu parles.

mais on peux observer â travers le monde que ceux qui ont ces usines, ont aussi leurs monnaies propres.

aucun français ne nous aidera â nous développer.

chacun développe sa maison et bonheur.
D. En Février, 2018 (17:57 PM) 0 FansN°: 6
Qu'entendez-vous par "africain" ?
Verite En Février, 2018 (18:02 PM) 0 FansN°: 7
Nous savons fabriquer des pirogues.....pour aller pleurnicher chez les méchants..

Les décideurs vont s'y faire soigner en avion..



continuez à compter sur des décideurs QUI NE CROIENT EN RIEN DE CE QU'EST CE CONTINENT...
Anonyme En Février, 2018 (18:18 PM) 0 FansN°: 8
"Mon opinion personnelle est que, dans le cadre de la mondialisation, bénéficier de l'énorme avantage d'une garantie à première demande du Trésor français ou de celle d'un ou plusieurs pays notés AAA n'a pas de prix."

Si Gabriel cela a bien un prix beaucoup trop élevée qui justement est l´obstacle principal qui "impossibilise" la protection des populations africaines. C´est ce prix là que vous n´abordez jamais.
Anonyme En Février, 2018 (18:34 PM) 0 FansN°: 9
même une aiguille, les africains sont incapables de la fabriquer et vous rêvez de souveraineté monétaire. la guinee a sa propre monnaie, la Mauritanie a sa propre monnaie, la Gambie a sa propre monnaie, le zaire de mobutu avait sa propre monnaie. quelle est la particularité de ces pays précédemment cités, sinon loin derrière la queue de l'indice de développement humain. la plupart des gens qui crient aujourd’hui au patriotisme africain sont loin d’être sérieux.
Reply_author En Février, 2018 (15:08 PM) 0 FansN°: 1
hormis les zones cfa, tout les autres pays ont leur propre monnaie. pourquoi cité les moins avancés?
le maroc, l'algérie, le rwanda ... ont leur propre monnaies et sont entrain d'émerger. la stabilité tant vanté du cfa, à quoi nous a t-elle servi jusqu'ici? peut on vivre pire que ce que nous vivons?
Anonyme En Février, 2018 (19:02 PM) 0 FansN°: 10
PV PP
Anonyme En Février, 2018 (19:44 PM) 0 FansN°: 11
Ue monnaie de remplacement du Franc CFA dans des pays qui n'ont aucune industrie , trop drole !!!!

les seules ressources de l'Afrique sont les matières premieres et qui décident de leurs prix ? la bourse de Londres....qui fera le maximum pour tirer les prix à la baisse ,les réserves de change seront vite épuisées , la nouvelle monnaie ne vaudra rien et les populations pauvres seront encore plus pauvre et et les pays Africains sans ressources monetaires de moins en moins indépendant

Changeons le nom du Franc CFA qui a une connotation colonialiste , négocions la réserve de change maintenue par la France mais profitons au maximum d'une monnaie stable et laissons Semi Kéba à ses chimères d'économiste de pacotille irresponsable .....
Gabriel Fal En Février, 2018 (20:12 PM) 0 FansN°: 12
Merci à tous pour vos commentaires.



Je répond à N°6 : "africain" veut dire destiné à l'Afrique, comme la Banque Africaine de Développement est destinée à financer des projets de développement en Afrique.



Je répond à N°8 : "n'a pas de prix" veut dire que le prix serait tellement élevé, qu'on ne peut même pas l'imaginer.



Bien à vous
D. En Février, 2018 (08:18 AM) 0 FansN°: 1
mais financé par qui ?
Reply_author En Février, 2018 (14:35 PM) 0 FansN°: 2
"ce qui est gênant dans le système de la zone franc, c'est qu'un seul pays, qui plus est l'ancien colonisateur, soit à la manœuvre". stratégie et gestion. on coupe le cordon quand pour réussir l'intégration de la cedeao (stricte sans excroissance)?
Mgueye En Février, 2018 (21:03 PM) 0 FansN°: 13
même si l’Afrique et pauvre , avec ses maladies et avec tous les maux que nous avons ; nous ne voulons plus de cette monnaie coloniales .

Pour la mémoire de nos ancêtres et le futur de nos enfants !



il faut un franc Africain !



Anonyme En Février, 2018 (00:15 AM) 0 FansN°: 14
Magueye,va demander aux africains s'ils preferent la pauvrete au cfa
Arissoi  En Février, 2018 (00:40 AM) 0 FansN°: 15
IL FAUT S'AFFRANCHIR AVANT DE PENSER A UNE MONNAIE LIBRE.



AOF AOF AOF AOF



JACQUES FOCCART EST TOUJOURS PARMI.



LES ETATS UNIS SONT BIEN INDEPENDANTS DE L ANGLETERE QUE CELA NOUS SERVE D'EXEMPLE.



SORTONS ENSEMBLE DE NOTRE HYPOCRISIE.ET DISONS MERDE A LA FRANCE AU PRIX DE NOTRE VIE

VIVE L'AFRIQUE ET LE SENEGAL



Arissoi  En Février, 2018 (00:42 AM) 0 FansN°: 16
DISONS ENSEMBLE MERDE A LA FRANCE
Arissoi  En Février, 2018 (00:43 AM) 0 FansN°: 17
ENSEMBLE DISONS MERDE A LA FRANCE
Anonyme En Février, 2018 (04:35 AM) 0 FansN°: 18
Même pas capables de gérer Air Afrique, vous voulez gérer quoi ? Excusez moi
Reply_author En Février, 2018 (07:42 AM) 0 FansN°: 1
....ni air senegal ou senrgal airlines.....par contre ils savent tres bien mendier !
Anonyme En Février, 2018 (08:28 AM) 0 FansN°: 19
NOTRE PROBLEM AVEC LE CFA EST QU'IL FAUDRAIT LE RETIRER DU TRESOR FRANCAIS. REVOIR NOS ACCORDS AVEC CETTE MEME FRANCE CAR NOUS SOMMES TJRS PERDANTS. REGARDER NOS RESSOURCES NATURELLES AVEC LA FRANCE (AREVA AVEC L'URANIUM DU NIGER, CONGO BRAZZA ET GABON LE PETROL PILLE SANS QUE CES PAYS AIENT UNE SEULE ROUTE DIGNE DE CE NOM. CHEZ NOUS LE ZIRCON, LE NOUVEAU PETROLE, NOTRE PORT ET AEROPORT AUCHAN QUI VIENS FAUCHER L'HERBE SOUS LES PIEDS DE NOS COURAGEUSE FEMMES DES MARCHES EN VENDANT MEME DU "BOUILLE ET AUTRES CONDIMENTS).

VOUS PENSEZ PAS QUE DEPUIS 1960 L'AFRIQUE DEPENSE DES MILLIARDS POUR LA FORMATION DE CES ENFANTS ET QUI DE RETOUR AU PAYS SONT PHAGOCITES PAR LE SYSTEM GOUVERNAMENTAL IMPOSE PAR LA FRANCE A TRAVERS SES POUPEES ET POLTRONS (LES DIRIGEANTS ET POLITICIENS AFRICAIN A SA SOLDE).

TOUS LES LEADERS PROGRESSITES ONT ETE TUES OU COUP D'ETAT.

AILLONS LE COURAGE ET LA DIGNITE DE SORTIR DE CETTE MONAIE QUI NOUS POUSSE VERS LE BAS.

FAISONS APPEL A NOS CADRES TRES BIEN FORMES ET QUI MAITRISENT LES SCIENCES ET TECHNOLOGIES A TRAVERS LE MONDE ET EVITONS DE TOMBER DANS LE PIEGE DE CETTE FRANCOPHONIE QUI NOUS POUSSENT A FORMER PLUS DE LITTERAIRES ET SCIENCES JURIDIQUES.

REVOYONS LE SYSTEM EDUCATIF POUSSER L'ECOLE POUR LA FORMATION DE TECHICIANS DANS LES METIERS DE POINTE.

ALORS EN 10 ANS JE VOUS GARANTIE QUE L'AFRIQUE DECOLLERA AVEC CE PROGRAM SI NOUS RESTONS DIGNES ET VERIDIQUES SANS CORRUPTION.
Anonyme En Février, 2018 (14:02 PM) 0 FansN°: 1
tot ou tard nous allons en sortir de cette fausse monnaie
Anonyme En Février, 2018 (10:29 AM) 0 FansN°: 20
Le principal argument de Mr Fall est le suivant: ce qui est génant dans la zone franc, c'est qu' un seul pays, l'ancien colonisateur, soit á la manoeuvre.

Ceci est inexact: le Fcfa qui est en fait une sous monnaie de la zone Euro est donc géré par la Bce, basée á Francfort en Allemagne, qui n'est en fait qu'une Bundesbank bis.

C'est vraiment leger de vouloir nous embarquer dans une aventure monétaire qui nous ménerait tout droit au mur: comment une union africaine incapable de respecter le principe de base de toute union, á savoir la libre circulation des citoyens dans l'espace commun pourrait elle gérer une union monétaire?

L'arrimage du cfa á l'euro est une chance unique qui nous permet d'avoir une monnaie solide mettant nos populations á l'abri d'une inflation incontrolable et perpetuelle et des spéculateurs véreux.
Alou En Février, 2018 (11:46 AM) 0 FansN°: 21
Mr Numéro 20,

Vous n'avez pas vraiment raison. La variable d'ajustement du Franc CFA est le niveau de la masse monétaire en circulation rapportée aux avoirs extérieurs nets. Et cela, ce n'est pas la BCE qui le gère mais le Trésor Français. Ainsi c'est ce dernier qui est le garant de la parité et non pas la BCE.

Cela dit, nous sommes d'accord avec vous pour dire que l'option la plus sécurisante est celle du maintien du Franc CFA. Mais pensez vous que dans 20 ans la France acceptera toujours de garantir toute seule notre parité ? Je pense que non et que Fall a raison de dire qu'il faut penser à un système de remplacment qui soit au moins aussi efficace que celui de la zone franc

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com