Mali : l’état d’urgence à nouveau instauré pour dix jours à compter de vendredi

  • Source: : Apanews | Le 30 mars, 2017 à 23:03:15 | Lu 4534 fois | 18 Commentaires
content_image

Mali : l’état d’urgence à nouveau instauré pour dix jours à compter de vendredi

Le gouvernement malien a décidé ce jeudi, de proroger à nouveau, l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire national, pour une durée de 10 jours, à compter de demain, vendredi 31 mars à minuit.

L’annonce a été faite par le gouvernement à l’issue d’un conseil des ministres présidé par le président Ibrahim Boubacar Keita. 

L’objectif est de donner plus de pouvoir aux forces armées et de sécurités pour faire face à la menace terroriste d’après les autorités.

‘’Cette prorogation a permis aux autorités de renforcer davantage les dispositifs de prévention et de lutte contre le terrorisme et accroître les capacités opérationnelles et les actions de contrôle des forces armées de sécurité sur le territoire nationale’’, indique le communiqué.

Pour le gouvernement la mesure a porté ses fruits mais le danger demeure, en dépit des efforts fournis et l’évaluation de la menace terroriste  dans la sous-région ainsi que les risques d’atteinte à la sécurité des personnes et de leurs biens.

Décrété le 20 juillet 2016, l’état d’urgence a  expiré le 29 mars 2017. Au-delà de cette période de 10 jours ‘’la prorogation de l’état d’urgence interviendra si la situation sécuritaire le justifie.’’, indique le communiqué.

Il faut ajouter que les mesures sécuritaires ont été renforcées en vue de la bonne tenue, sans incident sécuritaire, de la conférence d’entente nationale qui se déroule du 27 mars au 2 avril à Bamako.

Depuis le 20 novembre 2015, date à laquelle une attaque terroriste avait ciblé l’hôtel Radisson Blue de Bamako, faisant une vingtaine de morts parmi les clients et le personnel de l’établissement, l’état d’urgence a été déclaré, presque sans discontinuer, sur toute l’étendue du territoire malien.


Auteur: Apanews - Apanews




Commentaire (6)


Anonyme En Mars, 2017 (00:05 AM) 0 FansN°: 1
Il a seulement peur de perdrele pouvoir.
De Notre Grand Mali - Ba En Mars, 2017 (07:06 AM) 0 FansN°: 1
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
à tout état d'urgence toutes ses nouvelles urgences
Reply_author En Mars, 2017 (07:11 AM) 0 FansN°: 1
ibk est un mauvais.

il garde le dossier malien pour lui au risque de se faire manipuler par la france. en dehors de la cedeao aucun etat ouest africain ne peut survivre seul.

c'est ridicule de penser que les troupes maliennes ou les systèmes de gestion du mali peuvent faire face sans l'aide de la cedeao. l'option onu fait de nous des pantins !
Anonyme En Mars, 2017 (07:43 AM) 0 FansN°: 2
LieSénégal doit.reactiver la fédération du Mali et reconquérir le Nord Malien avant se soit trop tard ces poltrons orgueuilleux sont incapables de repousser les.rebelles en restant à Bamako en mangeant leur Mafe à  :joyy: 
Reply_author En Mars, 2017 (12:15 PM) 0 FansN°: 1
absolument
Reply_author En Mars, 2017 (13:36 PM) 0 FansN°: 2
tu dis du n'importe quoi. ton pays a pris plus de 30 ans a repoussé des rebelles casamancais qui n'ont meme pas d'habits. chez nous il y a 20 000 rebelles qui avaient les armes de l'armée libyenne qui nous attaquent; meme l'afghanistan qui a une armée plus puissante n'a pu repousser correctement les talibans. le mali peut tanguer mais ne tombera jamais . plus de 2000 morts dans cette guerre mais on ne laissera jamais notre nord à qui que ce soit. au dernier classement des armées en afrique le mali était 24ème ton pays meme pas dans les 30 premiers donc ne te fous pas de nous batard la
Sutura En Mars, 2017 (17:28 PM) 0 FansN°: 3
et toi tu as mangé quoi ce midi ? ce n'est pas que tu as mangé ton "nzamé" (riz gras) ou ton "tô" à midi (tiens cela fait longtemps que je n'en ai pas mangé) que tu peux dire une telle chose. les choses sont plus compliqués que tu ne le penses. la paix est toujours difficile à retrouver après ce que le mali a traversé comme épreuve. quel autre pays africain ferait mieux que ce aue font les autorités maliennes. ibk a hérité d'une situation bien difficile, trop même et il faut le reconnaître. il essaie de résoudre les choses. chaque jour, il pose des jalons qui donnent d'espérer que le mal du nord va guérir et se cicatriser. encourageons-le dans ce qu'il est entrain de faire. et pour reprendre un homme d'état africain, homme de paix le président diouf : "ce n'est pas le chemin qui mène vers la paix qui est difficile, mais c'est le difficile qui en est le chemin". la solution à la crise malienne (au nord) n'est pas militaire mais pacifique avec un état malien fort qui tient ses promesses. encore un peu de patience, vous verrez, que les choses vont s'arranger.
Informateur En Mars, 2017 (11:42 AM) 0 FansN°: 3
Post n°2, avant de conquerir le nord du Mali, le Sénégal doit d'abord conquerir la casamance. Il faut éviter les déclarations à l'emporte pièce.Le Mali n'a jamais fermé la porte à la Cedeao. C'est la Cedeao elle-même qui n'a pas été en mesure d'intervenir. En réalité, certains pays de la Cedeao préfèrent envoyer leurs soldats au Mali sous la banière de l'ONU. Ainsi, ils vont percevoir des perdiem mais sans combattre, malheureusement avec des pertes en vies humaines liées aux attaques terroristes et aux mines posées au passage de leurs cpnvois.
Anonyme En Mars, 2017 (12:22 PM) 0 FansN°: 4
La mentalite Africaine est atteinte d'un neoplasme qui bloque toute entreprise vers le development.
Anonyme En Mars, 2017 (14:39 PM) 0 FansN°: 5
Chers amis,

La casamance a toujours était un territoire du Sénégal et jamais l'armée sénégalaise n'a reculer de l'histoire de ses 30 ans de crise en Casamance. Aucun route ou aucune localité n'a jamais appartenu aux rebelles. Il est important de savoir ça.

la casamance a été meurtri mais est resté senegal tout le temps. Les autorités de l'état sont et ont toujours occupé leurs fonctions en lieu et place. Et aucun pays n'a jamais intervenu dans cette crise. quand tu te bats avec ton frere cela peut durer une vie donc 30 ans c encore peu;

Le président sénégalais s'est toujours rendue ou il veut en casamance et tes.

Nos soldats ont été tué et des populations ont été meurtri par cette crise. Mais la tête de l'armée peut rester toujours haute dans cette crise;

Maintenant comparaison a comparaison comment on peut se vanter d'avoir une armée qui laisse derriere elle une region 3 fois plus grande le senegal sans loi, une armée gère son intégrité territoriale.

l'armée malienne a échouer :

- Reculer de kidal à MOpti

- ne pas oser s'aventurer sur Kidal ou au de la rester une honte pour IBK et son armée

- comment un premier ministre ne peux pas se rendre dans une localité de son territoire

Travaillons pour nous unir et non nous comparer. le senegal n'a jamais connu de cout d'état et ca ces des grands hommes à le tete de son armée qui ont le merite car l'occasion n'a jamais manquer

Un capitaine putschiste , fumeur de chanvre bombarde general 4 etoiles c quelle pays et quelle mentalité

Arrêter de regarder ailleurs et comparer Casamance et Nord Mali.

Aucun soldat malien n'est mort en Casamance alors que le Sénégal a deja payé un lourd tribu en vie humaine au Nord Mali

Laissons de coter cette fierté et travaillons et surtout ne regardons pas nos voisins et ne leur souhaitons par a gérer des problèmes qu'on a du mal a résoudre

Vive l'union

Informateur En Mars, 2017 (16:13 PM) 0 FansN°: 6
Faisons un peu de comparaison:

- Le Mali ne peut pas se rendre à Kital parce que cela lui est imposé par une communauté dite internationale menée par l'ONU et la France qui ont reussi à faire admettre que cela declencherait un génocide contre les touaregues. Le schema officiel imposé par cette communauté est que le Mali doit obligatoirement suivre de nombreuses étapes avant d'arriver à Kital : signature accord de paix, installation autorités intérimaires, patrouilles mixes, conférence d'entente nationale, etc. Chaque fois que le Mali a voulu forcer il en été empêché. Exemple les troupes du GATIA du Général Gamou ont chassé les rebelles de Kidal, mais l'ONU a exigé les retraits du GATIA. On fait pression sur des pays pour qu'ils ne vendent pas d'armes et d'avions de combat au Mali; Or, sans aviation impossible de surveiller ce territoire immense. Ce que le Mali attend de ses amis, de la Cedeao et de l'Union africaine c'est de l'aider à sortir de ce pièce tendu par la "communauté internationale" car on ne sait pas quelles sont ses intensions réelles : veut-elle diviser le Mali comme elle l'a fait au soudan?

- Aucun pays africain ou en voie de développement n'est à l'abris de ce qui est arrivé au Mali : 1) l'Algerie qui a combattu pendant 10 ans les islamistes à defaut de les tuer tous deporte les plus radicaux vers le nord Mali, 2) la Mauritanie qui a connu des attentats de 2007 à 2011 fini par avoir un certain deal avec des chefs islamistes pour que son pays soit épargné, 3) la Libye destabilisée et Kadafi tué par Sarkozy et David Cameron avec le soutien americain : on accorde aux soldats touaregs de l'armée libyenne des armes et un soutien diplomatique pour qu'ils fassent defection en leur promettant un territoire au nord du Mali. Pendant ce temps, le président ATT, assez naîf n'a rien vu venir.

- les soldats engagés dans la force de l'ONU au Mali meurent par la faute de leurs dirigeants, car ils sont en position défensive et non offensive leur mandat donné par le Conseil de sécurité ne le permettant pas. Malgré le changement de leur mandat en juin 2016 avec autorisation d'aller à l'offensive contre les terroristent ils laissent ce rôle aux français de Barkane. Résultats les camps de la force de l'ONU sont attaqués à la rocquettes, les convois soutent sur les mines. Seul le Tchad un moment a haussé le ton face à ce mandat bidon
Reply_author En Avril, 2017 (08:02 AM) 0 FansN°: 1
informateur.

tout ceci est de la faute des autorités maliennes depuis att.

il fallait faire de cette affaire une affaire ouest africaine avec le nigeria
comme leader. dès le début des combats en libye la cedeao devait avoir des troupes au mali pour faire face à une propagation du conflit.

si la maison de ton voisin brûle, il faut toujours anticiper que les flammes
vont menacer ta maison.

aujourd'hui le serpent français mange doucement le mali à travers l'onu.
pour sortir de l’étau il faut encercler kidal et inonder le nord mali de troupes
la frontière avec l'algérie, la mauritanie et le niger doit être sécurisée par les troupes de la cedeao.

il faut aussi militer pour une mission cedeao sur le terrain, si l'onu veut
être là, nous devons aussi être là en masse. aucun soldat malien ne doit
combattre sans les autres troupes ouest africaines.

j'attends encore que le mali demande l'intervention de la cedeao.
Reply_author En Avril, 2017 (08:58 AM) 0 FansN°: 1
j'ajouterai que dans le pire des cas l'onu et à la france vont demander un embargo sur toute l'afrique de l'ouest. 330 millions d'habitants, des milliers de kilomètres de côtes, on risque de bien rigoler.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com