Le "playboy" qui a soutiré 242 millions de dollars à une banque

  • Source: : BBC-Afrique | Le 26 février, 2018 à 01:02:33 | Lu 26624 fois | 34 Commentaires
content_image

Foutanga Babani Sissoko a ouvert à Miami un compte bancaire par lequel plus de 100 millions de dollars ont été transférés aux Etats-Unis, selon l'avocat Alan Fine. MIAMI HERALD

Un jour d'août 1995, Foutanga Babani Sissoko entre dans le siège de la Banque islamique de Dubaï et demande un prêt destiné à l'achat d'une voiture. Le directeur de la banque accepte. Sissoko l'invite à dîner chez lui. Et c'est le début de l'un des cas d'abus de confiance les plus étonnants de tous les temps, selon Brigitte Scheffer, grand reporter de la BBC, auteure d'une enquête consacrée à l'homme d'affaires malien.

Au cours du dîner, Sissoko confie au banquier Mohammed Ayoub qu'il a des pouvoirs magiques lui permettant de faire passer n'importe quelle somme d'argent du simple au double. Le banquier revient le voir avec un montant que le mystérieux homme d'affaires venu d'un lointain village du Mali fait simplement doubler, à son grand étonnement.

Entre 1995 et 1998, Ayoub a effectué 183 transferts dans les comptes bancaires que détient Sissoko dans plusieurs pays, selon la journaliste de BBC World, qui a enquêté sur ce fait divers d'un genre particulier.

Le

Le siège de la Banque islamique de Dubaï

En novembre 1995, quelques semaines seulement après sa rencontre avec Mohammed Ayoub, le ressortissant malien se rend dans une banque new-yorkaise, où il ouvre un compte, témoigne Alan Fine, un avocat de Miami, à qui la Banque islamique de Dubaï a demandé d'enquêter sur l'affaire. "Un jour, Sissoko est entré chez Citibank sans rendez-vous. Il y rencontre une caissière et finit par l'épouser", affirme Alan Fine, qui en sait beaucoup des exploits de l'homme d'affaires malien.

"Il a ouvert un compte par lequel (…) plus de 100 millions de dollars ont été transférés aux Etats-Unis", rapporte l'avocat de Miami, ajoutant que Sissoko a offert à son épouse de Miami plus d'un demi-million de dollars.

Selon M. Fine, le ressortissant malien caressait le rêve de créer une compagnie aérienne en Afrique de l'Ouest, Air Dabia, du nom de son village natal. Ce rêve conduira à l'arrestation de deux douaniers auxquels il paie 300.000 dollars en 1996, pour qu'ils se chargent d'accélérer l'acquisition, à son profit, de deux avions datant de la guerre du Vietnam.

Foutanga

Foutanga Babani Sissoko est décrit par l'un de ses cousins comme un playboy. MIAMI HERALD

L'acquisition avortée des appareils emmène aussi Interpol à émettre un mandat d'arrêt contre Sissoko, qui est arrêté à Genève, où il est parti ouvrir un compte bancaire. L'homme d'affaires est extradé vers les États-Unis, où des personnalités influentes se mobilisent pour le tirer d'affaire, selon Tom Spencer, l'un de ses avocats.

"Je n'en connais pas la réponse", réplique M. Spencer à la question de savoir comment un étranger pouvait bénéficier de soutiens importants aux Etats-Unis, dans un tel dossier judiciaire. En tous cas, Sissoko est vite libéré en échange d'une caution de 20 millions de dollars et rémunère généreusement ses avocats, leur offrant Mercedes, Jaguar, etc., selon Tom Spencer.

"Il achetait deux, trois ou quatre voitures en même temps. Une semaine plus tard, il revenait en acheter deux ou trois autres… " affirme Ronil Dufrene, le concessionnaire automobile qui l'approvisionnait, ajoutant lui avoir vendu en tout entre 30 et 35 véhicules.

Le

Le tribunal de Miami où a été jugé l'homme d'affaires malien (un tribunal aujourd'hui fermé).

A Miami, Sissoko avait plusieurs épouses. Il occupait 23 appartements de la ville. "'Playboy' est le mot juste pour le décrire, parce qu'il est très élégant et beau. Il s'habille avec beaucoup de style", témoigne son cousin, Makan Mousa. L'un des avocats rencontrés par Brigitte Scheffer le présente comme un "Robin des Bois moderne", en référence au héros légendaire qui volait les riches pour aider les pauvres.

L'homme d'affaires donnait aussi de grosses sommes d'argent pour soutenir certaines causes, offrant par exemple 413.000 dollars à des lycéens de Miami pour leur voyage à New York, affirme son cousin.

Du côté de la Banque islamique de Dubaï, ses collaborateurs constatent qu'Ayoub, floué, devenait de plus en plus nerveux. Sissoko avait cessé de répondre à ses appels au téléphone. Finalement, le banquier confie à un collègue combien il avait remis à Sissoko, lui tendant le montant écrit sur un bout de papier, par honte de le dire de sa bouche : 890 millions de dirhams, l'équivalent de 242 millions de dollars.

Sissoko

Sissoko Foutanga dit Babani a offert un voyage de 413.000 dollars à New York à des lycéens de Miami, selon un de ses cousins. MIAMI HERALD

L'employé de la Banque islamique de Dubaï est reconnu coupable de fraude et est condamné à trois ans de prison. Sissoko, lui, n'a jamais fait face à la justice, pour cette affaire. Il est condamné par contumace, par un tribunal de Dubaï, à trois ans pour fraude et "pratique de la magie". Interpol émet un mandat d'arrêt, qui ne donne rien.

Brigitte Scheffer dit connaître, au terme de son enquête, plusieurs procès dans lesquels Foutanga Babani Sissoko est mis en cause, sans jamais comparaître en justice. L'un de ces procès s'est déroulé à Paris, en présence seulement de son avocat.

Rentré au Mali après une longue pérégrination, Sissoko se fait élire député pendant 12 ans, entre 2002 et 2014, ce qui le mettait à l'abri d'éventuelles poursuites judiciaires. Depuis quatre ans, il n'est plus député. Mais le Mali n'a pas signé de traité d'extradition avec un autre pays. Il n'est pas donc pas inquiété.

Foutanga

Foutanga Babani Sissoko aura été recherché par Interpol pendant de longues années durant lesquelles il vit tranquillement chez lui, au Mali. MIAMI HERALD

"Avec lui, on peut s'attendre à beaucoup de cadeaux. Il aime aider les gens", témoigne son ancien chauffeur, que la journaliste de la BBC a rencontré à Bamako, au Mali, dans le cadre de son enquête. "C'est quelqu'un qui donne toujours de l'espoir aux gens…" ajoute son ancien chauffeur.

Un orfèvre rencontré à Bamako ne tarit pas d'éloges à l'évocation de l'homme d'affaires. A Dabia, son village où l'a rencontré Brigitte Scheffer, avec l'aide de l'orfèvre, Sissoko est entouré de plusieurs gardes du corps, tous armés.

"Je m'appelle Foutanga Babani Sissoko. Le jour où je suis né, tous les villages de la contré ont pris feu…" se souvient l'homme âgé maintenant de 70 ans, affirmant que sa fortune équivalait à un moment à 400 millions de dollars.

La

La maison de Sissoko Foutanga dit Babani, près des frontières du Mali avec le Sénégal et la Guinée.

Qu'en est-il de l'argent reçu de l'agent de Banque islamique de Dubaï ? "Madame (…) c'est une histoire un peu folle. Les messieurs de la banque devraient expliquer comment ils ont perdu tout cet argent. (…) Comment cet argent a-t-il pu quitter la banque comme ça ? Ce n'était pas seulement cet homme [le banquier Ayoub] qui autorisait les transferts. Quand la banque transfère de l'argent, ce n'est pas seulement une personne qui le fait. Il faut plusieurs personnes pour faire cela", répond-il.

"Je ne suis pas riche..."

Sissoko Foutanga dit Babani recourrait-il à la magie noire pour flouer ses partenaires en affaires ? "Madame, si une personne avait ce genre de pouvoir, pourquoi devrait-elle travailler ? Si vous avez ce genre de pouvoir, vous pouvez rester là où vous êtes et dépouiller toutes les banques du monde, aux États-Unis, en France, en Allemagne, partout", dira-t-il.

"Je ne suis plus riche, je suis pauvre", poursuit l'ancien homme d'affaires, recherché pendant 20 ans par Interpol, sans jamais comparaître en justice pour cette affaire.


Auteur: BBC-Afrique - BBC-Afrique

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (17)


Anonyme En Février, 2018 (01:57 AM) 0 FansN°: 1
de toute façon il est temps qu'il y ait une provincialisation au sénégal. comme ça quand le toucouleur parlera que poulaar au fouta ou quand le diolaa ne parlera que diolaa en casamance, ça ne posera problème à personne. ce qu'il faut comprendre à travers mes linges c'est qu'il y a des gens qui ont une haine viscérale de la langue wolof et qui se cache derrière la pluralité ethnique pour le manifester. que je sache le walo, le ndiambour, le baol, le cayor (donc dakar) tout comme le sine saloum sont des régions wolof. qu'on y parle wolof est une évidence. il est même urgent qu'on l'officialise dans ces régions précitées. je souhaite vivement que le prochain président wolof règle définitivement ce problème. la nature a horreur du vide, et certains sont en train de profiter de l'hospitalité des wolof, et n'hésiteront pas si ce n'est pas déjà le cas de refuser aux wolof qu'ils parlent leur propre langue dans leur propre terroir.

Reply_author En Février, 2018 (02:24 AM) 0 FansN°: 1
je ne crois pas que ce type puisse soutirer 242 millions a une banque a moins que les controles internes de cette banque ne soient "grossly inadequate"! cette anque, n'a-t-elle pas de "underwriting policies"? vous voulez nous faire croire que cette banque n'a pas de "loan committee" pour que le directeur soit une sorte de "one-man bank" capable de signer des prets a tout va? et les rapports de transactions monetaires et d'activites douteuses comme les currency transation reports (ctrs) et les suspiscious activity reports (sars) qui ont plombe cheikh tidiane gadio, n'ont-ils pas ete remplis par ces banques pour alerter les autorites? arretez de prendre les gens pour des cons!
Reply_author En Février, 2018 (05:44 AM) 0 FansN°: 2
bof.. macky est plus riche k lui. et il n'est pas magicien
Reply_author En Février, 2018 (08:50 AM) 0 FansN°: 3
le sine ne peut etre wolof! je pense qu il y a toujours eu une certaine mixité dans les regions historiques. au cayor par exemple il y a toujours eu les sereres safi,none, ndut.. de même sine saloum y a les sereres, soces, wolof..
Reply_author En Février, 2018 (08:50 AM) 0 FansN°: 4
le sine ne peut etre wolof! je pense qu il y a toujours eu une certaine mixité dans les regions historiques. au cayor par exemple il y a toujours eu les sereres safi,none, ndut.. de même sine saloum y a les sereres, soces, wolof..
Reply_author En Février, 2018 (10:44 AM) 0 FansN°: 5
il faut accepter la volonté divine , pourquoi parler wolof,on parle la langue qu'on veut et un wolof ne sera jamais président pour régler ton problème d'ethnicisme.prions pour la paix au sénégal et dans le monde c'est mieux que de raconter tes conneries .
Enfin Un Noir Ki Nique Un Blan En Février, 2018 (16:58 PM) 0 FansN°: 6
pour les 3 siècles d'esclavage
Anonyme En Février, 2018 (03:18 AM) 0 FansN°: 2
Drs gens comme babani il y en a au senegal, mais au moindre degré, on les appelle Dorkate marteaux
Reply_author En Février, 2018 (09:42 AM) 0 FansN°: 1
cheikh amar..... un très grand babani au sénégal
Anonyme En Février, 2018 (03:42 AM) 0 FansN°: 3
ok! mais bis dina niaw marteau yala dal sen kaw. :taala_sylla: 
Babani En Février, 2018 (04:35 AM) 0 FansN°: 4
J'entends son nom depuis depuis que j’étais tout petit sans jamais rien connaitre de l'origine de sa richesse. Il a été populaire en Cote d'Ivoire et au Mali. Quand on évoquait son nom on pensait a la fortune a l'image des Dily Mbaye et Ndiouga Kebe. Mais il faut toujours se méfier de l'eau qui dort. Il y a des personnes qui sont devenues riches en utilisant des méthodes pas du tout morales.
Anonyme En Février, 2018 (05:32 AM) 0 FansN°: 5
on a cite youssou ndour comme beneficiaire de ses largesses,mais youssou ndour s'etait defendu en disant que babani l'invitait a jouer pour lui en prive dans des hotels.et il le payait tres bien,mais moins que les milliardaires arabes du golf qui depensent des millions de dollars pour que des stars de la musique americaine viennent jouer pour eux en prive
Anonyme En Février, 2018 (05:34 AM) 0 FansN°: 6
on a beaucoup specule sur l'origine de la richesse de djily mbaye et ndiouga kebe
Anonyme En Février, 2018 (06:34 AM) 0 FansN°: 7
Vive la Oumra. C'est ine banque islamique non???

Parzage de l'argent de Mohamed.
Anonyme En Février, 2018 (07:02 AM) 0 FansN°: 8
lui meme,il se dit tres genereux,il raconte qu'un jour,il etait dans sa voiture,une femme qui passait par la et qui trouvait tres belle la voiture lui a demande le prix,et babani comme reponse a demande a la femme si elle la veut et il la lui fait cadeau.la femme n'y croyait pas
Anonyme En Février, 2018 (08:56 AM) 0 FansN°: 9
Babani est un grand clausard ,il a une fille ici a Dakar amitié 3 qu'il a abandonné entretenu et élevé par une mère seule dans une famille chrétienne a l'âge de 18ans la fille a opté d'être chrétienne

ce type est un déchet humains

il est le mal en cher et en os
Pompom En Février, 2018 (09:22 AM) 0 FansN°: 10
La leçon de tout cela, au vu de sa pauvreté actuelle est que : "bien mal acquis ne profite jamais"
Anonyme En Février, 2018 (10:07 AM) 0 FansN°: 11
Deux terrains jumelés situés à Kounoune prés base armée française et cité kalya

*7*7*5*5*6* 2*6 *5*4





Anonyme En Février, 2018 (11:42 AM) 0 FansN°: 12
poste 10,qui t'a dit qu'il est pauvre?peut etre qu'il est moins riche qu'avant,mais toujours milliardaire et loin d'etre pauvre.si tous les pauvres etaient comme lui
Anonyme En Février, 2018 (11:50 AM) 0 FansN°: 13
la césarienne est une politique du gouvernement pour limiter les naissances car une femme ne peut pas faire plus de trois césariennes .Refusons la cérarienne
Reply_author En Février, 2018 (21:21 PM) 0 FansN°: 1
evidement, toi tu n'es pas une femme entre la vie et la mort!
Anonyme En Février, 2018 (13:30 PM) 0 FansN°: 14
Post: N9: va te faire soigner, tu souffre de la haine et de la méchanceté gratuite! Tes écrits montrent combien la vie ne t'a pas fait cadeau! tu dégage la misère et une forme rare de clochardisme. N'en veut pas ce bonhomme, c'est Dieu qui distribue la richesse. Va vers lui demander pardon, mais en étant moins sale, car égoïste tu es né. Apprend à aimer tes semblables ou Dieu les élèvera devant toi et tu vivra longtemps pour les voir dans l’opulence et toi dans ta misère aussi longtemps que tu vivra.  :bip-bip: 
Mgueye En Février, 2018 (17:43 PM) 0 FansN°: 15
une question

pourquoi à chaque fois que les européens parlent d'un riche hommes d'affaire Noir , ils perlent de pratiques mystiques?

Alors que l’Afrique est plus riche que l’Europe et que les européens veulent être toujours plus riche que les africains !



Africains réveillez vous !
Anonyme En Février, 2018 (18:11 PM) 0 FansN°: 16
si c'était le senegal, s'il n'était pas avec le pouvoir en place, ils l'auraient donner a interpol. Et les milliard et millar que ces blanc, arabe nos volent. Je suis fier de ce mec.
Anonyme En Mars, 2018 (09:55 AM) 0 FansN°: 17
poste 15 la pauvreté n'est pas un crime ici c'est la liberté d'expression

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com