Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA COMPILATION DU SAINT CORAN ET LE « SALATOUT TARAWIH » NE SONT PAS DES INNOVATIONS

Posté par: Assane Bocar Niane| Mercredi 21 décembre, 2016 18:12  | Consulté 467 fois  |  0 Réactions  |   

Beaucoup de gens traitent d’innovations la compilation du Saint Coran en un libre unique et la prière faite en assemblée durant les nuits du mois de ramadan appelée communément « Salatout Tarâwih ».

Cependant il faut comprendre que le mot innovation s’appréhende de deux manières différentes :

Primo le sens linguistique qui n’a rien à voir avec la religion et qui, par ailleurs, est encouragé par cette dernière parce que étant une faculté d’épanouissement de l’être humain sur terre. L’innovation au sens linguistique constitue toute forme de changement ou d’évolution qui s'inscrit dans le domaine du progrès de l'homme dans son environnement atmosphérique ou planétaire. Par exemple : tout changement dans le port vestimentaire de l'homme, dans ses moyens de transport, dans l'évolution scientifique et technologique ext...

Secondo le sens islamique qui est lié directement aux pratiques cultuelles de l’islam. Il s’agit de toute forme d'adoration créée après le décès du Prophète (PSL). C’est en ce sens que l’innovation est formellement interdite par le Messager d’Allah qui dit : « Toute nouveauté est une innovation, toute innovation est égarement, et tout égarement est au feu. » il ajouta : « Celui qui accomplit un acte sur lequel il n'y a pas notre ordre alors cet acte sera rejeté. »

Au sujet de la compilation du Saint Coran en un livre unique, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’acte cultuel c'est à dire lié à l'adoration. De même que la compilation des hadiths du Messager de Dieu n’est pas un acte d’adoration. Donc ils ne peuvent être assimilés à des innovations au sens islamique ou « bida ».

Par rapport à la prière faite en assemblée durant les nuits du mois de ramadan appelées communément « Salatout Tarâwih », nous devons savoir que ce n’est pas créée après le décès de notre bien aimé, le Messager de Dieu ; car c’est lui-même qui en est l’initiateur.

En effet, il a dirigé cette prière pendant deux nuits du mois de Ramadan. La première, quelques uns de ses compagnons ont prié derrière lui. La deuxième, leur nombre a augmenté. La troisième, il s’est abstenu bien que ses compagnons l’aient longuement attendu dans la mosquée. Le lendemain il leur expliqua pourquoi il n’est pas sorti prier avec eux. Il leur certifia qu’il craint que cette prière devienne obligatoire.

Après son décès, sachant qu’aucune pratique qui n’était pas obligatoire du vivant du Noble Prophète ne pourra jamais le devenir, le khalife Oumar Boun Khatab (RA) la réinstaura.

Voilà pourquoi cette prière faite en assemblée durant les nuits du mois de ramadan ne peut être considérée comme une innovation ou « bida ».

Qu’Allah, le Très Haut, nous guide sur la bonne voie.

 

Assane Bocar NIANE
Parcelles Assainies
assanebocarbaydi@yahoo.fr

 L'auteur  Assane Bocar Niane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Assane Bocar Niane
Blog crée le 25/04/2016 Visité 153284 fois 58 Articles 2526 Commentaires 11 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
LETTRE OUVERTE A L’ATTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL
NE LAISSONS JAMAIS LES MEDIOCRES ECRIRE NOTRE HISTOIRE
LA RÉQUISITION : INFORMATIONS LÉGALES ET RÉGLEMENTAIRES
TERRORISME ET SALAFISME : UN DANGER REEL OU UNE TERREUR CHIMERIQUE
PATIENCE FRÈRES ! LE MUSULMAN A TOUJOURS ÉTÉ VISÉ PAR LES ENNEMIS DE L’ISLAM