Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

IMAM ALIOUNE BADARA NDAO SERAIT TORTURÉ DANS SA CELLULE

Posté par: Assane Bocar Niane| Lundi 05 septembre, 2016 14:09  | Consulté 1661 fois  |  5 Réactions  |   

Selon les propos de Monsieur Mamadou Bamba NDIAYE, ex-Ministre des Affaires Religieuses sous le Président WADE, la situation de l’Imam Alioune Badara NDAO est dégradée. Il rapporte : « Un bruit répétitif et assourdissant semble troubler nuitamment son sommeil et une odeur nauséabonde l’accablerait quotidiennement du fonds de sa cellule. »

Pourquoi l’Administration Pénitentiaire utiliserait-elle de telle méthode contre lui ? Veut-elle le contraindre à l’aveu des accusations faites contre sa personne ou le tuer à petit feu ? Nous savons que la torture auditive existe : elle consiste à exposer quelqu’un, de manière continuelle, à un même signal auditif. Nous savons aussi qu’il y a une autre forme de torture qui repose sur le fait de répandre dans une cellule une odeur de chair en putréfaction. Elles sont toutes les deux utilisées pour neutraliser psychologiquement certains détenus.

Voilà le texte intégral du Ministre Mamadou Bamba NDIAYE : « Arrêté depuis la fameuse nuit du 26 au 27 octobre 2016, Imam Alioune Badara Ndao de Kaolack est toujours en détention préventive. Transféré à la prison de Saint-Louis, Puis à Rebeuss, ensuite au Cap Manuel, l’Imam de Kaolack est maintenant détenu au Camp Pénal de Liberté -VI.  Si l’on admet que les conditions de détention ne sont bonnes nulle part dans les prisons sénégalaises, force est de reconnaître que la situation de l’Imam Alioune Badara Ndao s’est complètement dégradée depuis qu’il a été transféré au Camp Pénal. Un bruit répétitif et assourdissant semble troubler nuitamment son sommeil et une odeur nauséabonde l’accablerait quotidiennement du fonds de sa cellule.  Près d’un an de détention, l’Imam Ndao n’est toujours pas  jugé et ses demandes libertés provisoires ont été toutes rejetées. 
A défaut de ne pouvoir commenter les faits judiciaires en cours, nous pouvons quand même,  joindre notre voix à celles de tous les militants des droits de l’homme, afin que l’Imam Ndao, à l’image des  autres détenus du Sénégal, puisse bénéficier de conditions de détention plus humaines et plus respectueuses des droits, garantis par notre Constitution. 
Il est bon de rappeler que l’Imam Alioune Badara Ndao a été arrêté par des éléments de la section de recherches de Colobane, le 27 octobre dernier 2015, à son domicile de N'gane de la commune de Kaolack. Il sera inculpé pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, blanchiment de capitaux dans le cadre d’activités terroristes en bandes organisées et complicité entre autres chef d’accusation, que l’Imam semble avoir nié en bloc, si l’on se fie au compte rendu d’audition, publié par le journal « L’Observateur », en date du 4 mai 2016, selon le site Xalima News qui relate  : « Le journal L’Observateur est revenu aujourd’hui sur l’audition de l’imam Alioune Ndao de Kaolack, arrêté en novembre(Sic) dernier dans une supposée affaire de terrorisme. Face au doyen des juges, l’imam Ndao s’est lavé à grande eau. « Je ne suis pas terroriste » a t-il déclaré avant d’affirmer qu’il n’a jamais fait l’apologie du terrorisme. Il déclare également n’avoir aucun lien avec ses co-inculpés », rapporte le site. »

 L'auteur  Assane Bocar Niane
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (5)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Octobre, 2016 (10:14 AM) 0 FansN°:1
Du courage. Qu'Allah vous protege. L'imam Ndao est innocent. Quand l'injustice sevit, aucun Senegalais n'est a l'abris. Donc, nous devons denoncer l'injustice meme si la victime est un adversaire sur quel que plan que ce soit.
Anonyme En Octobre, 2016 (13:09 PM)0 FansN°: 2670227
Un an après la mise en prison du Cheikh Alioune Ndao nous vous appelons à un grand rassemblement à l'école dudit Cheikh à Kaolack, jeudi, 27 Octobre 2016 à 10h pour protester contre l'arrestation arbitraire, faire des invocations et montrer notre désaccord, contre son emprisonnement et contre les manières et circonstances sauvages et barbares dont on l'a fait
Mouhamad Niang En Octobre, 2016 (12:58 PM) 0 FansN°:2
Un an après la mise en prison du Cheikh Alioune Ndao nous vous appelons à un grand rassemblement à l'école dudit Cheikh à Kaolack, jeudi, 27 Octobre 2016 à 10h pour protester contre l'arrestation arbitraire, faire des invocations et montrer notre désaccord, contre son emprisonnement et contre les manières et circonstances sauvages et barbares dont on l'a fait
Mouhamad Niang En Octobre, 2016 (12:58 PM) 0 FansN°:3
Un an après la mise en prison du Cheikh Alioune Ndao nous vous appelons à un grand rassemblement à l'école dudit Cheikh à Kaolack, jeudi, 27 Octobre 2016 à 10h pour protester contre l'arrestation arbitraire, faire des invocations et montrer notre désaccord, contre son emprisonnement et contre les manières et circonstances sauvages et barbares dont on l'a fait
Mouhamad Niang En Octobre, 2016 (13:08 PM) 0 FansN°:4
Un an après la mise en prison du Cheikh Alioune Ndao nous vous appelons à un grand rassemblement à l'école dudit Cheikh à Kaolack, jeudi, 27 Octobre 2016 à 10h pour protester contre l'arrestation arbitraire, faire des invocations et montrer notre désaccord, contre son emprisonnement et contre les manières et circonstances sauvages et barbares dont on l'a fait

Ajouter un commentaire

 
 
Assane Bocar Niane
Blog crée le 25/04/2016 Visité 155114 fois 59 Articles 2553 Commentaires 11 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
LETTRE OUVERTE A L’ATTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL
NE LAISSONS JAMAIS LES MEDIOCRES ECRIRE NOTRE HISTOIRE
LA RÉQUISITION : INFORMATIONS LÉGALES ET RÉGLEMENTAIRES
TERRORISME ET SALAFISME : UN DANGER REEL OU UNE TERREUR CHIMERIQUE
PATIENCE FRÈRES ! LE MUSULMAN A TOUJOURS ÉTÉ VISÉ PAR LES ENNEMIS DE L’ISLAM